Return to selection

Henri Cartier-Bresson, Carnets mexicains, 1934-1964 

  • Texte de Carlos Fuentes (author)
  • Editions Hazan (publisher)
  • October, 1995 (date of publication)
  • ISBN 978- 2-85025-408-8
  • 90 pages
  • 24 euros

(In French only)

En 1934, quand Henri Cartier-Bresson s’embarque vers le Mexique, c’est pour participer à une mission chargée de reconnaître le tracé de la route panaméricaine tout en menant un travail d’ethnographie. À peine arrivé, l’expédition se défait, faute d’argent, et Cartier-Bresson vit pendant plus d’un an une série d’aventures, d’abord à Mexico, à la Candelaria de Los Patos, le quartier le plus dangereux, celui des brigands et des prostituées, puis à Juchitan, petite ville à l’entrée du Chiapas, de temps à autre assiégée par des bandes de guérilleros. Ce sont ces lieux misérables et magnifiques, ces enfants, ces boutiques, ces pierres, ces cimetières, ces femmes qui sont le sujet de ces photographies. Elles ont été prises par un jeune homme de vingt-sept ans – avec son Leica acheté à Marseille deux ans auparavant – mais tout ce qui fera plus tard sa gloire est déjà là. On a dit que ces photographies appartiennent à sa période surréaliste. «En fait, la photographie surréaliste, je ne sais pas ce que c’est : pour moi le surréalisme, c’est avant tout la littérature. Mais pour la conception de l’existence, si le surréalisme c’est l’amour, la liberté, l’imagination, le pouvoir de l’inconscient, la révolte permanente, alors je n’ai jamais cessé d’être surréaliste». Le Mexique tout entier est une immense blessure, un mur tatoué de mitraille, un nopal lardé de coups de couteau, un autel ruisselant de larmes dorées.

Carlos Fuentes

out of stock

In the same category

Atget, Voir Paris

Gregory Halpern, Let the Sun Beheaded Be

Sergio Larrain, Londres, 1959

Marie Bovo, Nocturnes

HENRI CARTIER-BRESSON, IN CINA, 1948-1949 | 1958

Henri Cartier-Bresson, Chine, 1948-1949 | 1958

Henri Cartier-Bresson, China, 1948-1949 | 1958

Wright Morris – L’essence du visible

Guy Tillim, Museum of the Revolution

Wright Morris, Fragments de Temps

Martine Franck

Vanessa Winship, And Time Folds

Sergio Larrain, El rectangulo en la mano

Robert Adams – Our Lives and Our Children

Robert Adams – Cottonwoods

Dlubak, Héritier des avant-gardes

All About Saul Leiter

Robert Adams, Hope is a risk that must be run

Raymond Depardon, Traverser

Claude Iverné, Bilad es Sudan

Louis Faurer

Francesca Woodman : Devenir un ange

Henri Cartier-Bresson Photographe

Ugo Mulas, La Photographie

Jeff WALL, Smaller Pictures

Pieter Hugo, Kin

Patrick Faigenbaum, Kolkata/Calcutta

Henri Cartier-Bresson, The Decisive Moment

David Goldblatt, Particulars

William Eggleston: From Black and White to Color

Documentary: Le siècle d’Henri Cartier-Bresson

Guido Guidi – Veramente

Henri Cartier-Bresson, The exhibition

Henri Cartier-Bresson, Voir est un tout

Henri Cartier-Bresson

Sergio Larrain – Vagabondages

Fondation Henri Cartier-Bresson, X

Vanessa Winship – She dances on Jackson

Emmet Gowin (signed)

Howard Greenberg – COLLECTION

Yutaka Takanashi

Henri Cartier-Bresson et Paul Strand, Mexique, 1932-1934

Martine Franck, From Other Lands: Artists in Paris

Lewis Hine

Ugo Mulas, Vitalità del negativo

August Sander – Voir, Observer et Penser

David Goldblatt, “TJ” 1948-2010

Harry Callahan – Variations

Martine Franck – Women

Henri Cartier-Bresson – The Modern Century

Robert Doisneau, Du métier à l’oeuvre

Irving Penn – Small Trades

Mitch Epstein – American Power

Open See – Jim Goldberg

Revoir Henri Cartier-Bresson 

Guy Tillim – Avenue Patrice Lumumba

Henri Cartier-Bresson et «Le Monde»

Le tir photographique

Photographier l’Amérique, 1929-1947

Double DVD “Henri Cartier-Bresson”

Saul Leiter

L’Art sans art d’Henri Cartier-Bresson

Martine Franck

Martine Franck – Photo Poche

Fazal Sheikh – Ladli

Saul Steinberg – Illuminations

Henri Cartier-Bresson – Scrapbook

Joan Colom – Les gens du raval

Portraits par Henri Cartier-Bresson, “le silence intérieur d’une victime consentante”

Guy Tillim – Jo’burg

Henri Cartier-Bresson and Alberto Giacometti, The Decision of the Eye

Larry Towel – No Man’s Land

Henri Cartier-Bresson – Des images et des mots

L’imaginaire d’après nature

Moî Wer, Ci-contre

Documentary and Anti-Graphic Photographs

Fables

Cartier-Bresson, Au crayon

Henri

Les choix d’Henri Cartier-Bresson

De qui s’agit-il?

Photographe

100th Street

A Camel for the Son – Fazal Sheikh

Cartier-Bresson, l’œil du siècle

Tibetan Tulkus: Images of continuity ; photographies de Martine Franck

Vers un autre futur

The Photography of Bill Brandt

Martine Franck – D’un jour, l’autre

Henri Cartier-Bresson

Bruce Davidson – Time of Change

LA VOIX DU VOIR

Sergio Larrain, El rectangulo en la mano