Tous les lauréats
From the project Knit Club, 2020 © Carolyn Drake / Magnum Photos
From the series Knit Club, 2020 © Carolyn Drake / Magnum Photos

Carolyn Drake

Lauréat 2021

Suite aux délibérations qui se sont tenues les 21 et 22 juin à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris, le jury du Prix HCB 2021 a désigné à l’unanimité la photographe Carolyn Drake pour son projet Centaur (titre provisoire).

Ce travail sera exposé à la Fondation HCB au printemps 2023 et fera également l’objet d’une publication.

La candidature de Carolyn Drake était présentée par Clément Chéroux, conservateur en chef (Joel and Anne Ehrenkranz Chief Curator of Photography) du département Photographie au MoMA à New York.

Membres du jury du Prix HCB 2021

Christine Barthe, responsable de l’Unité patrimoniale des collections photographiques, musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris
Béatrice Didier, co-directrice, Centre d’art Le Point du jour, Cherbourg-en-Cotentin
Pierre-Alexis Dumas, directeur artistique de la maison Hermès, membre du conseil d’administration de la Fondation d’entreprise Hermès, Paris
Julie Jones, conservatrice au Cabinet de la Photographie, Musée national d’art moderne — Centre Pompidou, Paris Luce Lebart, historienne de la photographie et commissaire d’exposition
François Hébel, directeur, Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris
Agnès Sire, directrice artistique, Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris

Partenaire

La Fondation d’entreprise Hermès est le mécène du Prix HCB.

Projet


Après avoir parcouru l’Europe et l’Asie pendant près de dix ans, Carolyn Drake revient en 2013 aux États-Unis. Elle s’installe à Water Valley, une petite ville rurale du Mississippi réputée pour son conservatisme et y réalise la série Knit Club sur une énigmatique communauté de femmes à laquelle elle s’intègre. Des femmes, des enfants et des mères que lient le travail manuel (« knit » signifie « tricoter » en anglais) et de mystérieuses croyances. Une communauté qui réussit à exister hors du regard ou du contrôle des hommes. S’inspirant librement du style littéraire de William Faulkner, Carolyn Drake mêle natures mortes et portraits domestiques dans un récit envoûtant, entre réel et surnaturel.

Le projet Centaur (titre provisoire) de Carolyn Drake, lauréate du Prix HCB 2021, prolonge sa série Knit Club. En retournant au sein de la communauté qui l’a accueillie plusieurs mois dans les collines du Mississippi, Carolyn Drake souhaite poursuivre son expérimentation de la fiction-documentaire et se consacrer aux deux seuls personnages masculins présents dans le Knit Club, artistes et artisans qui ont préféré le statut d’outsider à celui imposé par l’establishment conservateur. À travers eux, Carolyn Drake cherche à saper l’idéal masculin mythifié par la culture américaine et à « explorer la même réalité / le même lieu sous un autre angle, en cherchant une vérité aussi forte que la fiction » (C. Drake).

Biographie

Carolyn Drake travaille sur des projets photographiques au long cours qui cherchent à interroger les récits historiques dominants et à les réimaginer de manière créative. Sa pratique repose sur la collaboration avec ses sujets et mêle la photographie à la couture, au dessin, au collage et à la sculpture. Son travail questionne le clivage traditionnel entre l’auteur et le sujet, le réel et l’imaginaire, remettant en question les stéréotypes bien établis.

Carolyn Drake est née en Californie et a étudié les médias, la culture et l’histoire au début des années 1990 à l’université de Brown. Après l’obtention de son diplôme à Brown, en 1994, elle s’installe à New York et travaille comme designer de contenu interactif pendant de nombreuses années avant de se consacrer à la photographie.

Entre 2007 et 2013, la photographe voyage régulièrement en Asie centrale, en étant basée à Istanbul, pour travailler sur deux projets au long cours : Two Rivers (2013) et Wild Pigeon (2014). Cette dernière série est acquise par le SFMOMA à San Francisco, qui lui consacre également une exposition de six mois en 2018. Dans Internat (2014-2017), Carolyn Drake a travaillé avec des jeunes femmes dans un ancien orphelinat soviétique pour créer des photographies et des peintures qui pointent au-delà des murs de l’institution et de ses attentes en matière de genre. Ce travail a été suivi de Knit Club (TBW Books, 2020), qui est né de sa collaboration avec une communauté de femmes du Mississippi s’appelant vaguement « Knit Club » et a été présélectionné pour le Paris Photo Aperture Book of the Year et les Lucie Photo Book Awards.

Son travail a été récompensé par une bourse Guggenheim, le prix du livre Anamorphosis Prize, la Peter S Reed Foundation, Lightwork, le Do Good Fund, le prix Lange Taylor, la Magnum Foundation, le Pulitzer Center et une bourse Fulbright. Elle est membre de Magnum Photos.