Tous les lauréats
Gorgan Family, Arles, 1995 © Mathieu Pernot, Courtesy Galerie Éric Dupont
Untitled, Les Migrants series, Paris, 2009 © Mathieu Pernot, Courtesy Galerie Éric Dupont
Ana, Paris, 2012 © Mathieu Pernot, Courtesy Galerie Éric Dupont
Untitled, Le Feu series, 2013 © Mathieu Pernot, Courtesy Galerie Éric Dupont

Mathieu Pernot

Lauréat 2019

Suite aux délibérations qui se sont tenues le 7 juin 2019 à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris, le jury du Prix HCB 2019 a désigné le photographe français Mathieu Pernot pour son projet Le Grand Tour. Sa candidature était présentée par Jérôme Sother, Centre d’art GwinZegal.

Décerné par la Fondation Henri Cartier-Bresson, le Prix HCB est une aide à la création qui permet à un photographe de réaliser ou de poursuivre un projet qu’il ne pourrait mener à bien sans ce soutien. Il est destiné à un(e) photographe confirmé(e), ayant déjà accompli un travail significatif dans une sensibilité proche du documentaire.

Ce travail donnera lieu à une exposition et un livre au printemps 2021 à la Fondation HCB.

 

Membres du jury

Pierre-Alexis Dumas, directeur artistique de la maison Hermès, membre du conseil d’administration de la Fondation d’entreprise Hermès

Sarah Greenough, directrice, Département de la photographie, National Gallery of Art, Washingto

François Hébel, directeur, Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris

Alona Pardo, commissaire, Barbican Centre, Londres

Thomas Seelig, directeur, Collection photographique, Museum Folkwang, Essen

Agnès Sire, directrice artistique, Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris

Karolina Ziebinska-Lewandowska, conservatrice, Cabinet de la photographie, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne, Paris

 

Projet du lauréat 2019

Dans son projet Le Grand Tour, Mathieu Pernot reprend la tradition du voyage romantique du XIXème siècle pour remonter aux sources de son histoire familiale. Situé dans plusieurs États du Moyen-Orient, ce voyage photographique aura pour point de départ Tripoli au Liban, ville de naissance du père de l’auteur. Les villes détruites par la guerre au cours de la dernière décennie seront au cœur de ce voyage dans les ruines de l’Histoire.

 

Biographie

Mathieu Pernot est né en 1970 à Fréjus. Il vit et travaille à Paris. Lors de ses études à l’École nationale supérieure de la photographie, Mathieu Pernot rencontre à Arles des familles tsiganes, dont les Gorgan, avec lesquels il ne cesse de travailler par la suite. Au cours des années 2000, il développe différentes séries consacrées à l’enfermement, l’urbanisme et la question migratoire. Son travail réalisé avec Philippe Artières sur les archives de l’hôpital psychiatrique du Bon Sauveur est récompensé par le prix Nadar en 2013. En 2014, il reçoit le prix Niépce, année où le Jeu de Paume lui consacre une exposition, La Traversée, retraçant vingt ans de photographies.

 

« Inspiré sur la forme par la tradition du voyage au 18ème siècle, le projet primé de Mathieu Pernot promet de prendre la forme d’une aventure idéologique et symbolique puisqu’il parcourt les territoires contestés d’Europe et du Moyen-Orient afin de relater un voyage personnel et émouvant qui renvoit à son histoire familiale. Je me réjouis de voir les résultats obtenus de ce nouvel ensemble qui combinera assurément les médiums et croisera les genres, Pernot documentant ses rencontres et confrontations à des situations et objets qui obligent le regardeur à questionner leur relation au monde et ses représentations. »
Alona Pardo, commissaire, Barbican Centre, Londres

« Mathieu Pernot a jeté les fondements d’une recherche visuelle par une structure raisonnée, et c’est ce qui le mènera au Liban les prochains mois. Sa recherche visuelle est basée sur diverses sources d’archives et de cercles privés et publics autour du thème de la ‘destruction’.»
Thomas Seelig, directeur, Collection photographique, Museum Folkwang, Essen