Magnum Photo - meeting Burri
Membres de Magnum Photos, 1982 © Rene BURRI / Magnum Photos
Vue de l'exposition "Henri Cartier-Bresson, Des images et des mots", Rome
Vue de l'exposition "Henri Cartier-Bresson, Des images et des mots", Rome
Vue de l'exposition "Henri Cartier-Bresson, Photographe", Istanbul
Vue de l'exposition "Henri Cartier-Bresson, Photographe", Istanbul

Magnum Photos

Crée en 1947 par Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, George Rodger et David Seymour, Magnum Photos rassemble aujourd’hui environ 80 photographes. Martine Franck en devient membre en 1983.

L’agence se distingue par un fonctionnement original de coopérative, détenue exclusivement par ses photographes. Cette indépendance permet une grande liberté dans le choix et le traitement des reportages. Sa vocation d’agence de Presse s’exprime tous les jours grâce au relais de 4 rédactions : Paris, New York, Londres et Tokyo et d’une quinzaine d’agents dans le monde. Elle se manifeste surtout par le souci constant d’encourager les photographes dans leur démarche personnelle de témoins sensibles. Particulièrement attentifs aux phénomènes de société, leurs images sont souvent celles que l’on a en mémoire pour un événement, un mouvement ou une personnalité des 60 dernières années. Au delà des publications dans les journaux du monde entier, des livres et des expositions consacrent régulièrement l’action des photographes de Magmun Photos.

L’agence gère toujours les droits de reproduction des deux photographes.
La Fondation HCB veille pour sa part sur leur droit moral.

Si vous souhaitez reproduire une image d’Henri Cartier-Bresson ou de Martine Franck, vous pouvez contacter l’Agence Magnum Photos.

EXPOSITIONS ITINÉRANTES

 

Plusieurs expositions d’Henri Cartier-Bresson et de Martine Franck sont régulièrement présentées dans le monde. Magnum Photos en assure la diffusion en collaboration avec la Fondation. Retrouvez ci-dessous la liste des expositions itinérantes disponibles:

 

HENRI CARTIER-BRESSON:

Premières photos
85 photos noir & blanc encadrées 50 x 65 cm.
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  Premières photos, Peter Galassi, Arthaud, Paris, 1991.
En 1932, à 24 ans, Henri Cartier-Bresson s’offrit un appareil photo Leica. Dès lors, son intérêt pour la photographie devint une passion. Des années durant, fort de sa fréquentation des surréalistes, il constitua l’une des œuvres de référence les plus originales de l’histoire de la photographie.

Carnets mexicains
44 photos noir & blanc encadrées 52 x 62 cm.
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  Carnets mexicains, 1934-1964, Hazan, Paris, 1995.
Un regard très touchant et intime sur la vie quotidienne au Mexique, au cours de laquelle l’œil incisif de Cartier-Bresson a capturé la lumière puissante qui incombe à la chaleur, à la misère, et à l’histoire de ce pays. Cette exposition est tour à tour dérangeante, drôle, spirituelle, ou abstraite et rassemble quelques-unes des plus grandes images de Henri Cartier-Bresson.

Images commentées
44 photos noir & blanc encadrées 100 x 75 cm.
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson, Des Images et des mots, Delpire, Paris, 2003.
Quarante-quatre images, parmi les plus inspirées de Cartier-Bresson, commentées par des intellectuels, des écrivains, des critiques, des photographes ou simplement par des amis, qui révèlent le photographe sous un autre jour.

Paris à vue d’œil
82 photos noir & blanc encadrées 55 x 70 cm, 1 texte d’Henri Cartier-Bresson encadré. Légendes en français et anglais sur les maries-louises.
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  Paris à vue d’œil, Seuil, Paris, 1994.
Henri Cartier-Bresson n’a cessé de saisir des images au fil de ses promenades d’un bout à l’autre de Paris, de jour comme de nuit. L’exposition rassemble ses plus belles photographies de Paris, anciennes et récentes, célèbres ou inédites.

A propos de l’URSS
48 photos noir & blanc (27 tirages encadrés 61 x 80 cm et 21 tirages encadrés 88 x 116 cm).
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  A propos de l’URSS , Editions du Chêne, Paris, 1973.
Dix neuf ans après un premier voyage j’ai désiré revoir l’URSS. Rien en effet n’est plus révélateur que de comparer un pays avec lui-même, en saisissant ses différences, d’essayer de surprendre le fil de sa continuité. » (Henri Cartier-Bresson)

L’Amérique furtivement
106 photos noir & blanc (19 tirages 30 x 40 cm, 82 tirages 40 × 50 cm, 5 tirages 60 x 90 cm).
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  L’Amérique furtivement, Editions du Seuil, Paris, 1991.
« L’Amérique des années soixante et soixante dix était pleine de paillettes, oui, et les années quarante étaient l’ère de l’image, mais clairement Cartier-Bresson essayait de passer derrière, pour trouver l’essence de la société américaine. Et comme sa vision est fondamentalement tragique, il a réagi de manière affective à ce qu’il a vu en Amérique et qui évoquait sa décadence, sa douleur.  » (Arthur Miller).

Des Européens
163 photos noir & blanc (131 tirages encadrés 55 x 70 cm, 32 tirages encadrés 45 x 60 cm).
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson, Des Européens, Maison Européenne de la Photographie / Seuil, Paris, 1997.
Cette exposition recouvre un demi-siècle de pérégrinations, des années trente aux années soixante dix. Quarante ans après  Les Européens (première édition), ces images nous racontent à nouveau le Vieux Continent.

En Inde
70 photos noir & blanc (45 tirages encadrés 55 x 80 cm, 25 tirages encadrés 45 x 55 cm).
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  En Inde, Centre National de la Photographie, Collection Photo Copies, Paris, 1985.
Témoignage de la fascination de Cartier-Bresson pour l’Inde durant plus de la moitié de sa vie, cette exposition contient les plus belles des images qu’il a faites de ce pays, la première fois lors de l’Indépendance, et plus récemment, en 1986.

Paysages
105 photos noir & blanc (20 tirages encadrés 113 x 86 cm et 85 tirages encadrés 72 x 57 cm).
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  Paysages, Delpire, Paris, 2001.
Cette exposition rassemble plus de 100 paysages d’Europe, d’Asie et des Etats-Unis, cent  «instants décisifs  » saisis par Cartier-Bresson. Paysages urbains, paysages champêtres, l’homme y est toujours présent et le regard du dessinateur n’est pas loin.

L’imaginaire d’après nature
54 photos noir & blanc encadrées 61 x 48 cm, 1 texte encadré.
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson, L’imaginaire d’après nature, Fata Morgana, Paris, 1996.
« L’appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l’instrument de l’intuition et de la spontanéité, le maître de l’instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois. Pour « signifier » le monde, il faut se sentir impliqué dans ce que l’on découpe à travers le viseur. Cette attitude exige de la concentration, de la sensibilité, un sens de la géométrie. C’est par une économie de moyens et surtout un oubli de soi-même que l’on arrive à la simplicité d’expression. » (Henri Cartier-Bresson)

Photographe
133 photos noir & blanc encadrées 52 x 62 cm.
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson Photographe, Delpire, Paris, 1979
Première grande rétrospective d’Henri Cartier-Bresson reprenant ses photographies les plus célèbres.

De qui s’agit-il ? (Rétrospective)
271 photos noir & blanc (206 tirages encadrés 47 x 57 cm ; 65 tirages encadrés 67 x 83 cm), documents.
Commissaire : Robert Delpire
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson, De qui s’agit-il ?, Gallimard / Bibliothèque Nationale de France, Paris, 2003
Cette importante rétrospective est la dernière exposition organisée du vivant d’Henri Cartier-Bresson.

Tête à Tête
121 photos noir & blanc (18 tirages encadrés 110 x 82 cm, 103 tirages encadrés 76 x 56 cm).
Ouvrage de référence : Henri Cartier-Bresson,  Tête à Tête, Gallimard, Paris, 1998.
L’exposition reproduit une sélection éblouissante des portraits les plus inoubliables pris par Henri Cartier-Bresson. Outre les célébrités, ce sont également des portraits d’hommes et de femmes ordinaires choisis pour leur personnalité envoûtante et inhabituelle.

 

MARTINE FRANCK: 

Venus d’ailleurs: Peintre et sculpteurs à Paris depuis 1945
61 photos noir & blanc encadrées 52 x 42 cm.
Ouvrage de référence: Venus d’ailleurs : Peintres et sculpteurs à Paris depuis 1945, Imprimerie Nationale, Paris, 2011.
L’exposition rassemble des portraits d’artistes de tous les pays, des Etats-Unis à la Chine. L’ensemble montre la vitalité de la scène artistique française et l’importance de Paris pour les artistes du monde entier.

Femmes
63 photos noir & & blanc encadrées 55 x 75 cm et 50 x 65 cm.
Ouvrage de référence: Femmes, Steidl, Goettingen, 2010.
« Réaliser le portrait de quelqu’un -que ce soit un homme ou une femme – commence par une conversation. Il est important pour moi de prendre la personne lorsqu’elle est perdue dans ses pensées ou qu’elle a oublié ma présence. »

Photographe
87 photos. 73 noir & blanc, 14 couleur.
Ouvrage de référence: Photographe, Musée de la Vie romantique, Editions Adam Biro , Paris, 2002.
Cette exposition retrace trente ans de carrière de Martine Franck, des paysages de Tory Island aux portraits de personnes âgées en passant par le Théâtre du Soleil.

 

Pour plus d’informations, merci de contacter Andrea Holzherr (holzherr@magnumphotos.fr)