Toutes les Expositions
Andy Warhol, Philip Fagan and Gerard Malanga, New York, 1964, © Estate Ugo Mulas, Milano - Courtesy Galleria Lia Rumma, Milano / Napoli
Alexander Calder, Roxbury, 1964, © Estate Ugo Mulas, Milano - Courtesy Galleria Lia Rumma, Milano / Napoli
End of the Verifications, 1972, © Estate Ugo Mulas, Milano - Courtesy Galleria Lia Rumma, Milano / Napoli

Ugo Mulas

La Photographie

du 15 janvier au 24 avril 2016

Au photographe revient le devoir d’identifier sa propre réalité, à l’appareil celui de l’enregistrer dans sa totalité.

Ugo Mulas (1928-1973) est une figure majeure de la photographie italienne du XXème siècle. Néanmoins, son oeuvre reste mal connue en France. Cette exposition personnelle constitue la première du genre et rend hommage à ce grand observateur et interprète de la nouveauté, apparue dans le monde de l’art en Italie et aux États-Unis dans les années 1960. Elle réunit, pour l’essentiel, des photographies choisies par Mulas pour être publiées dans La Fotografia (Einaudi, 1973), son dernier livre devenu mythique, témoignage essentiel de son travail et de ses réflexions.

À son arrivée à Milan en 1948, Ugo Mulas fréquente les milieux artistiques et littéraires réunis au Bar Jamaica et commence rapidement à photographier la ville. Devenu photographe professionnel, il développe parallèlement des projets plus personnels. Photographe officiel de la Biennale de Venise à partir de 1954, il documente la scène artistique italienne et new-yorkaise des années 1960. À partir de 1968, il se consacre aux Vérifications, son dernier projet qui interroge la photographie et ses pratiques.

Sous un titre à la fois simple et ambitieux, La Photographie constitue une oeuvre unique. À travers de brèves séquences d’images introduites par un texte, Mulas y analyse l’art de son temps et fait le portrait des artistes qu’il a côtoyés en concevant leur travail comme une relation intime au temps. Pour Mulas, tous les instants sont fugitifs, ils se valent tous, et le moment le moins significatif peut justement être le plus exceptionnel. Outre sa valeur documentaire, cet ensemble possède une forte tonalité autobiographique. Il se clot sur les Vérifications, dernier chapitre « fondateur », qui fixera à jamais la dimension spéculative de son oeuvre.

L’exposition, d’une soixantaine de tirages en noir et blanc d’époque, est présentée en collaboration avec les Archives Ugo Mulas (Milan) et Giuliano Sergio, commissaire associé. Elle est coproduite avec le Point du Jour, centre d’art/éditeur (Cherbourg) qui a édité en français le livre d’Ugo Mulas La Photographie en reprenant le format, les textes et les photographies de la première édition italienne.

Exposition réalisée en coproduction avec

En partenariat avec