TOUSConversationsGrands EntretiensSéminaireRendez-vous du livre
Ahlam Shibli, Sans titre (Occupation n° 30), al-Khalil, Palestine, 2016–2017, tirage chromogénique, 100 x 150 cm. Rue Al-Sahleh, quartier al-Qaitoun, Vieille Ville, al-Khalil, 20 octobre 2016.  Le checkpoint d’Abu al-Rish, dans la rue al-Sahleh, au sud d’al-Haram al-Ibrahimi (mosquée d’Abraham / tombeau des Patriarches), tient son nom de la mosquée et du sanctuaire d’Abu al-Rish attenants. Il sépare les quartiers d’Abu Sunaina et d’al-Qaitoun de ceux de la vieille ville, ainsi que de la plus ancienne école d’al-Khalil – l’école al-Ibrahimeyeh – et de l’école de filles Hajariya. Les Palestiniens ne sont autorisés à le passer qu’à pied. L’infrastructure du checkpoint a été agrandie en juillet 2016 et, depuis sa réouverture, l’Armée de Défense d’Israël (Tsahal) a interdit le passage aux Palestiniens âgés de seize à trente-quatre ans. Avec l’aimable autorisation de l’artiste © Ahlam Shibli

jeudi 14 décembre, 2017

Séminaire

Le Séminaire de la Fondation HCB

Mobilités : un cycle de quatre rencontres proposées par Jean-François Chevrier, historien d’art, professeur à l’École des beaux-arts de Paris,…