Retour sélection
Photographier l'Amérique - book cover - Steidl

Photographier l’Amérique, 1929-1947

  • Agnès Sire, Jean-François Chevrier (auteur)
  • Steidl, version anglaise Thames & Hudson (editeur)
  • September, 2008 (parution)
  • ISBN 978-3-86521-773-8
  • 182 pages
  • 35 euros

(In French only)

« Sans le challenge de l’œuvre de Walker Evans, je ne crois pas que je serais resté photographe »

Henri Cartier-Bresson, 2001

 

Au printemps 1946, Henri Cartier-Bresson arrive aux États-Unis pour préparer son exposition au MoMA à New York. Il y restera dix-huit mois, il décide vite d’entamer un travail de longue haleine avec un écrivain pour publier un livre qui ne verra finalement pas le jour. Cette période est très importante pour le photographe : c’est à ce moment, l’après-guerre, qu’il choisit de ne pas devenir cinéaste et d’embrasser pleinement la photographie.

De son côté, Walker Evans a publié American Photographs en 1938, Let Us Now Praise Famous Men avec James Agee en 1941, et travaille à la réalisation de son projet Many Are Called, qui ne sera publié qu’en 1966. Walker Evans et Henri Cartier-Bresson appartiennent à la même génération, nourrie de voyages et de curiosité intellectuelle. Tous deux sont imprégnés par la littérature, la peinture et par une forme de critique sociale manifestée différemment : la frontalité et la distance d’Evans par rapport à son pays, face aux diagonales centrées sur l’humain du Français qui renifle (pour utiliser une de ses expressions) un territoire encore nouveau pour lui.

L’exposition et le livre montrent en parallèle les points de vue de Walker Evans et d’Henri Cartier-Bresson sur l’Amérique (1929-1947), l’occasion de confronter deux façons de voir, deux approches différentes de deux maîtres de la photographie qui partageaient une mutuelle estime.

available at the bookstore

Dans la même catégorie

Raymond Depardon, Traverser

Claude Iverné, Bilad es Sudan

Acheter

Louis Faurer

Francesca Woodman : Devenir un ange

Ugo Mulas, La Photographie

Jeff WALL, Smaller Pictures

Pieter Hugo, Kin

Henri Cartier-Bresson, The Decisive Moment

William Eggleston: From Black and White to Color

Documentary: Le siècle d’Henri Cartier-Bresson

Guido Guidi – Veramente

Henri Cartier-Bresson, L’exposition/The exhibition

Henri Cartier-Bresson, Voir est un tout

Henri Cartier-Bresson

Sergio Larrain – Vagabondages

Fondation Henri Cartier-Bresson, X

Vanessa Winship – She dances on Jackson

Emmet Gowin (signed)

Howard Greenberg – COLLECTION

Yutaka Takanashi

Henri Cartier-Bresson et Paul Strand, Mexique, 1932-1934

Martine Franck – Venus d’ailleurs, peintres et sculpteurs à Paris depuis 1945

Lewis Hine

August Sander – Voir, Observer et Penser

David Goldblatt, “TJ” 1948-2010

Harry Callahan – Variations

Martine Franck – Women

Henri Cartier-Bresson – The Modern Century

Robert Doisneau, Du métier à l’oeuvre

Irving Penn – Small Trades

Mitch Epstein – American Power

Open See – Jim Goldberg

Revoir Henri Cartier-Bresson 

Guy Tillim – Avenue Patrice Lumumba

Henri Cartier-Bresson et «Le Monde»

Le tir photographique

Double DVD “Henri Cartier-Bresson”

Saul Leiter

L’Art sans art d’Henri Cartier-Bresson

Martine Franck

Martine Franck – Photo Poche

Fazal Sheikh – Ladli

Saul Steinberg – Illuminations

Henri Cartier-Bresson – Scrapbook

Joan Colom – Les gens du raval

Portraits par Henri Cartier-Bresson, “le silence intérieur d’une victime consentante”

Guy Tillim – Jo’burg

Henri Cartier-Bresson et Alberto Giacometti, Une communauté de regards

Larry Towel – No Man’s Land

Henri Cartier-Bresson, photographe

Henri Cartier-Bresson – Des images et des mots

L’imaginaire d’après nature

Moî Wer, Ci-contre

Documentary and Anti-Graphic Photographs

Fables

Cartier-Bresson, Au crayon

Henri

Les choix d’Henri Cartier-Bresson

De qui s’agit-il?

Photographe

100th Street

A Camel for the Son – Fazal Sheikh

Cartier-Bresson, l’œil du siècle

Tibetan Tulkus: Images of continuity, photographies de Martine Franck

Vers un autre futur

The Photography of Bill Brandt

Martine Franck – D’un jour, l’autre

Henri Cartier-Bresson, Carnets mexicains, 1934-1964 

Henri Cartier-Bresson

Bruce Davidson – Time of Change